04.08.2010 : Russie / Affaire Wallenberg

La Russie n’a jamais avoué ce qu’il est véritablement advenu du diplomate suédois Raoul Wallenberg, arrêté par l’Armée Rouge en 1945 après avoir participé au sauvetage de nombreux juifs à Budapest pendant la Seconde Guerre mondiale. Selon la version officielle russe, Wallenberg est décédé d’une crise cardiaque en prison à Ljublana, le 17 juillet 1947. Mais des témoins ont affirmé l’avoir vu vivant dans les prisons de Russie ou de Sibérie jusque dans les années 1980.

Le magazine Fokus a révélé il y a quelques mois que des archivistes du service de sécurité russe FSB ont déclaré, dans une lettre à deux chercheurs suédois, qu’un « prisonnier numéro 7 », interrogé le 23 juillet 1947, était « très probablement » Wallenberg.

M. Ove Bring, professeur en droit international, critique aujourd’hui dans Expressen le manque de fermeté de la réaction du gouvernement suédois. "Le gouvernement s’est contenté de demander des éclaircissements à Moscou par l’intermédiaire de l’ambassadeur suédois en Russie. Mais cette demande est restée sans réponse depuis 7 mois"

Modifié le 24/08/2010

Haut de page