Augmentation des affaires de corruption

Suite à l’article paru hier dans le Dagens Nyheter, le Procureur Gunnar Stetler confirme l’augmentation des cas de corruption, même si la Suède demeure parmi les pays les moins corrompus du monde. « D’une part, nous vivons dans une société plus internationalisée, ce qui implique tout à la fois effets vertueux et effets pervers. D’autre part, des pans entiers du secteur public ont été privatisés, ce qui rend les contrôles plus difficiles. ». Il faudrait créer, selon lui, un système de contrôle transparent pour endiguer cette évolution. La Ministre de la Justice estime que le gouvernement œuvre en ce sens, un rapport ayant été déposé et une nouvelle législation contre les « pots de vin » devant être votée probablement l’année prochaine.

Modifié le 27/10/2010

Haut de page