Carl Bildt et Lundin Oil

Expressen publie un article du journaliste Bengt Nilsson, qui couvre le conflit au Soudan depuis 1983. Il évoque de manière critique le film de Maj Wechselmann, « Carl Bildt, un homme à qui on peut faire confiance ? », qui attaque le Ministre des Affaires Etrangères sur ses liens avec l’entreprise de prospection pétrolière Lundin Oil. Il y a dix ans, C. Bildt siégeait en effet au conseil d’administration de l’entreprise qui à l’époque, prospectait au Soudan. Selon la cinéaste, Lundin Oil, et par conséquent Carl Bildt, sont responsables de graves atteintes aux droits de l’Homme à l’encontre de la population civile soudanaise. Bengt Nilsson reproche à la cinéaste d’avoir déformé son matériel documentaire, dans le but d’étayer ses thèses : « C’est une falsification de l’histoire, qu’il faudrait replacer dans un tout autre contexte : celui de l’épreuve de force entre le lobby chrétien et l’islam en Afrique », écrit-il.

Modifié le 28/09/2010

Haut de page