Elections : stratégie de l’extrême droite

0
Jimmie Åkesson, leader des Sverige Demokraterna (extrême droite), a présenté hier le manifeste électoral de son parti, devant une affiche au slogan choc «  Etat providence ou immigration de masse ? ». Les thèmes officiels de la campagne des Sverige Demokraterna sont « Emploi, Bien-être, Sécurité », mais Dagens Industri commente : « Il faut vraiment avoir des œillères pour ne pas voir que le seul objectif des Sverige Demokraterna est la lutte contre l’immigration ». Et d’ajouter : « Le parti et son leader ont fait de courageux efforts pour faire oublier le passé des Sverige Demokraterna, issu d’un mouvement raciste. Mais la véritable idéologie du parti reste son hostilité face tout ce qui est ressenti comme étranger. » Le journal constate que contrairement à Feminisk Initiativ (parti féministe d’extrême gauche), il y a un risque réel que l’extrême droite obtiennent plus de 4% des suffrages et puissent ainsi entrer au Parlement : les derniers sondages leur attribuent un score situé entre 3,6% et 5,5%.

Göteborg Posten consacre par ailleurs un article au séminaire organisé lundi à Göteborg par les Sverige Demokraterna. Le journal décrit les trois conférenciers comme « une autrichienne accusée d’incitation à la haine raciale, un psychologue danois qui affirme que les Musulmans sont plus violents et enclins au crime que les autres, et un politologue de Lund ». Göteborg Posten constate qu’« à l’approche des élections, le ton de l’extrême droite s’est durci contre l’islam et contre la politique d’intégration ». TV4 a récemment refusé un clip électoral mettant en scène des femmes en burqa pourchassant une retraitée.

Plus d’articles sur l’extrême droite suédoise

Modifié le 22/09/2010

Haut de page