France et Suède côte à côte sur l’exercice militaire « Trident Juncture » [sv]

« Trident Juncture » est un exercice militaire qui réunit les 29 pays membres de l’OTAN, ainsi que la Suède et la Finlande. Il a pour objectif de planifier et d’entraîner les armées à déployer une « NATO Response Force » (ou force de réaction de l’OTAN). Cet exercice réaliste est fondé sur le scénario d’une intervention dans le cadre de l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, qui pose le principe de la défense collective.

La France et la Suède collaborent donc sur cette opération dans les conditions du grand Nord, et qui constitue le plus grand exercice de l’OTAN depuis 10 ans : 45 000 hommes, 150 aéronefs, 70 navires et 10 000 véhicules sont mobilisés, selon les chiffres du ministère française de la Défense. La France participe avec 3 000 hommes.

PNG - 1.9 Mo
Trident Juncture
Ministère des Armées

L’opération a lieu en ce moment même et jusqu’au 7 novembre dans le nord de la Norvège. Elle se déroule sur terre, mer et air, et comprend également une dimension de cyberdéfense. Les manœuvres sont organisées dans le centre du pays pour les opérations terrestres, dans l’Atlantique Nord et la Baltique pour les opérations maritimes, et dans les espaces norvégien, suédois et finlandais pour les exercices aériens.

La France assurera le commandement de la « NATO Response Force » en 2022.

PNG - 2.6 Mo
Trident Juncture
Ministère des Armées

Modifié le 08/11/2018

Haut de page