Immigration en Suède

« Il faut changer les règles ! », appelle, dans son éditorial, le tabloïde Expressen. En effet, suite aux révélations de Dagens Nyheter (DN), selon lesquelles les personnes bénéficiant d’un permis de séjour pour des raisons économiques sont souvent peu qualifiées et à la merci d’employeurs peu scrupuleux, Expressen souhaite que « la réglementation évolue ». « Et c’est facile », ajoute-t-il : « il faut renforcer la protection des immigrés et rendre plus difficile la faculté, pour les employeurs, de déroger aux règles et d’abuser de leurs employés », notamment « en suivant les propositions de TCO : obligation légale de fournir l’emploi annoncé, exclusion des employeurs lourdement endettés, durcissement du contrôle par l’administration fiscale ». Enfin, « il est certain qu’il ne faut pas renoncer à l’immigration économique car ce serait une catastrophe économique et sociale, du fait de la situation démographique ». En outre, Tobias Billström, le ministre des Migrations, a déclaré à DN qu’il allait proposer des modifications législatives, après consultation de l’Agence nationale des Migrations.

Modifié le 08/11/2010

Haut de page