La Marine nationale en escale à Stockholm [sv]

Latouche Tréville, la frégate anti sous-marine de type F-70 de la Marine nationale française, est à Stockholm du 6 mai au 9 mai 2017. Longue de 139 mètres, elle est à quai à Frihamnen, avec à son bord un hélicoptère Lynx.

La Latouche Tréville, du nom du commandant de l’Hermione pendant la guerre d’indépendance des Etats-Unis, fait escale à Stockholm dans le cadre des missions Grand Nord, qui ont pour objectifs la connaissance et l’anticipation dans les mers du Nord, de Norvège et d’Islande, ainsi qu’en mer Baltique. Sa venue s’inscrit donc dans le cadre des déploiements réguliers réalisés par la Marine française dans la région.

JPEG
La frégate, parrainée par la ville de Saumur, est arrivée dans la Baltique le 26 avril dernier, et y naviguera jusqu’au 25 mai 2017. Elle participera à des entraînements communs avec les marines de la zone, dont la marine suédoise. Les frégates, qui constituent l’épine dorsale de la Marine nationale française, contribuent également à la visibilité et à l’image de marque de la France dans le monde, notamment lors de leurs escales.

Les 235 membres de l’équipage et leur commandant, le capitaine de vaisseau Yann Bied-Charreton, seront accueillis samedi matin 6 mai par la mission Défense auprès l’Ambassade de France en Suède, puis par le commandant de la garnison militaire de Stockholm.

Dans le même temps, le patrouilleur de service public Flamant, dédié aux missions de « protection », fera escale à Göteborg, dans le cadre de l’exercice annuel de recherche et sauvetage Dynamic Mercy, coordonné par l’OTAN, et ayant lieu du 1er au 13 mai 2017.

Modifié le 16/05/2017

Haut de page