Les Modérés et les riches

Pour le tabloïde libéral Expressen, les mesures fiscales engagées par le gouvernement ont bénéficié avant tout aux plus riches, notamment les hauts-fonctionnaires, tandis que « les malades de longue durée ont été laissés de côté ». La réforme de l’assurance maladie visant à faire rentrer sur le marché du travail les malades chroniques en leur retirant leurs allocations maladie « n’a eu qu’un faible effet » déplore en effet Expressen : peu de personnes sont capables de retrouver un emploi.

Modifié le 16/09/2010

Haut de page