Per Molander et Ole Settergren nommés Chevaliers de l’ordre national du Mérite [sv]

Per Molander et Ole Settergren ont reçu le 5 octobre 2017 les insignes de Chevalier de l’ordre national du Mérite lors d’une cérémonie à la Résidence de France.

JPEGDe gauche à droite, l’ambassadeur David Cvach, Per Molander et Ole Settergren.

Per Molander et Ole Settergren ont tous deux joué un rôle important dans le développement des politique suédoises de sécurité sociale et de retraite. Per Molander a notamment été chargé par le gouvernement d’une mission visant à créer l’autorité d’inspection de l’assurance sociale (Inspektionen för socialförsäkringen - ISF), institution dont il est devenu le premier directeur, tandis qu’Ole Settergren a participé au travail sur la réforme du système de retraite menée en 1999.

L’ambassadeur David Cvach a mentionné dans son discours le fait que ces deux récipiendaires sont des experts, aussi bien en matière de théorie que de pratique, dans leur secteur d’activité. Ils ont également toujours été des sources d’information précieuses pour l’ambassade.

Per Molander a évoqué ses études en France et son livre qui vient de paraître sur la démocratie, et intitulé Condorcets misstag ("l’Erreur de Condorcet"). Le philosophe estimait que les hommes, une fois touchés par les idées des Lumières, restaient à jamais éclairés.

Ole Settergren a tenu un petit discours humoristique en français et avait demandé à son beau-frère de jouer un air de violon au cours de la réception.

Fondé en 1963, l’ordre national du Mérite est le second ordre national après la Légion d’honneur. Il a pour vocation de récompenser les « mérites distingués » et d’encourager les forces vives en France et à l’étranger.

Modifié le 06/10/2017

Haut de page