Présence suédoise en Afghanistan

Dagens Nyheter estime que le maintien ou non la présence suédoise en Afghanistan est trop important pour être décidé par une majorité parlementaire faible. L’opposition doit absolument être associée à la prise de décision. Longtemps divisés sur cette question, les Rouges-Verts ont à présent adopté une position commune. Le parti de la Gauche, partisan d’un retrait immédiat, à finalement accepté de prolonger la présence suédoise en Afghanistan, ainsi que l’envoi d’hélicoptères sanitaires suédois sur place (proposition gouvernementale). La position de l’opposition n’est donc plus très éloignée de celle du gouvernement, et l’avenir de la présence suédoise en Afghanistan pourrait donc se décider sans intervention des Sverige Demokraterna (extrême droite).

Sur le même thème, voir les revues de presse des 7 octobre, 6 septembre, 1 septembre...

Modifié le 07/10/2010

Haut de page