Prix Nobel de médecine 2010

Le prix Nobel de médecine 2010 revient au « père » de la procréation in vitro, le britannique Robert Edwards, révèle le Svenska Dagbladet, après une fuite d’une source anonyme. Une découverte qui a permis de donner la vie à 4 millions d’enfants. Le premier est aujourd’hui âgé de 32 ans. « Les recherches auxquels il s’est livré dans les années -70 ont fait l’objet de critiques virulentes dans les années 70. Aujourd’hui, elles font l’unanimité », écrit Dagens Nyheter.

Modifié le 05/10/2010

Haut de page