Questions Climatiques

Dans un court entretien accordé à DN, M. Turessson, le négociateur suédois en chef pour le climat fait part de ses inquiétudes. Le sommet de Tianjin a permis « de petites avancées ». En effet, si « les pays en voie de développement sont prêts à faire beaucoup, ils ne veulent pas signer d’accord ».

Par ailleurs, « les technologies d’avenir favorables au climat sont pénalisées par l’UE » titre Dagens Nyheter, qui publie un article de Lars-Eric Aaro, directeur général du groupe d’exploitation minière LKAN. Selon lui, la Commission européenne favorise les anciennes technologies polluantes au détriment des technologies d’avenir. Lars-Eric Aaro explique que l’usine LKAN de Malmberget, qui produit des pellettes de minerai de fer, est la plus efficace au monde en matière d’émission limitée de CO2. Et pourtant, il semble que d’autres modes de production de fer obtiennent davantage de crédits carbone de la l’UE que son usine, alors qu’elles utilisent d’avantage d’énergie et émettent plus de CO2. Lars-Eric Aaro affirme que la Commission européenne lui aurait répondu qu’il n’avait pas besoin de ses crédits « du fait de la bonne rentabilité de son usine », ce qui est inquiétant pour le climat et pour la compétitivité de la sidérurgie européenne. Selon le quotidien, « ceux qui investissent dans les technologies de l’avenir sont pénalisés par rapport aux exploitations qui utilisent des techniques plus anciennes et plus polluantes ».

Modifié le 14/10/2010

Haut de page