Réforme de la PAC

Entretien dans Dagens Nyheter avec Staffan Nilsson, Nouveau président du Comité économique et social européen, par ailleurs ancien producteur de lait et cadre dirigeant au sein du Syndicat suédois des agriculteurs. : « Fredrik Reinfeldt met en relation les 40 % du budget de l’Union consacrés à la PAC et les 2 % d’Européens employés dans le secteur agricole. Ce raisonnement est un peu biaisé dans la mesure où la PAC n’est pas uniquement financée par les contributions des Etats membres ». « Une modification de la PAC doit être recherchée. Mais les critiques suédoises ne visent pas toujours très juste : proposer la suppression pure et simple de toute forme de soutien ou de subvention reviendrait à avantager les Etats-Unis ou l’Australie. Je suis favorable au libre échange, mais dans la mesure où les conditions qui y président sont acceptables par tous ».}

Modifié le 27/10/2010

Haut de page