Société : addictions

Dagens Nyheter évoque une étude du gouvernement selon laquelle le nombre de personnes gravement alcooliques a augmenté de 20% au cours des dix dernières années. 330 000 personnes sont aujourd’hui concernées. Le nombre de personnes droguées a quant a lui augmenté de 15% sur la même période. Gerhard Larsson, auteur de l’étude, explique qu’on a trop souvent tendance à considérer l’alcoolisme comme un problème individuel, et non comme une maladie qui doit être soignée. Les soins existants sont insuffisants et inégalement répartis sur le territoire suédois. Résultat : seul une personne sur cinq abusant d’alcool ou de narcotiques bénéficie de soins professionnels. Fort des conclusions de cette étude, Gerhard Larsson devrait prochainement présenter des pistes de réforme au gouvernement pour améliorer la prise en charge des personnes concernées.

Modifié le 26/08/2010

Haut de page