Strasbourg : le quartier de la Neustadt inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO ! [sv]

Lors de la 41ème session du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO début juillet, 26 nouveaux sites ont été inscrits sur la célèbre liste. L’ajout du quartier de la Neustadt met en lumière la capitale européenne et sa double culture, française et germanique.

Signifiant « nouvelle ville » en allemand, le quartier de la Neudstadt, dont la construction a débuté en 1871, est un témoignage de l’influence allemande et de l’urbanisme de l’Empire (IIe Reich). Éclectique tout en gardant une cohérence d’ensemble, l’architecture du site s’inspire également du style haussmannien.

Propices aux promenades, les espaces verts y tiennent une place de choix grâce aux parcs du Contades et de l’Orangerie. La place de la république (ancienne Kaiserplatz) ainsi que le palace impérial, édifié pour accueillir l’empereur lors de ses visites à Strasbourg, sont des passages obligés.

JPEG Place de la République / Jérôme Dorkel / Strasbourg Eurométropole.

La désignation du quartier de la Neustadt sur la liste du patrimoine mondial s’ajoute à celle de la Grande Île de Strasbourg, intégrée à la liste dès 1988. Cette dernière est structurée autour de la cathédrale Notre-Dame, visible depuis les Vosges ou la Forêt-Noire, et que Victor Hugo qualifia de « prodige du gigantesque et du délicat ».

La Grande Île abrite également de nombreux monuments et lieux touristiques comme les ponts couverts, le quartier de la Petite France, l’ancienne douane ou le palais Rohan qui regroupe trois musées : le musée des arts décoratifs, le musée des beaux-arts et le musée archéologique.

Grande Île / Ville et Eurométropole de Strasbourg - JPEG Grande Île / Strasbourg Eurométropole

Bretzel, choucroute, flàmmenküeche, Kougelhopf… Nombreuses sont les spécialités régionales . Les spécialités locales se découvrent notamment dans les winstubs, tavernes spécifiques à l’Alsace et la Suisse alémanique, où l’on peut également goûter de nombreuses bières de la région. Saviez-vous que plus de la moitié de la bière bue en France est ainsi produite en Alsace.

Strasbourg constitue le point de départ idéal pour ceux qui souhaitent visiter les Vosges, le Parc National de la Forêt Noire en Allemagne ou encore se lancer sur la Route des Vins d’Alsaces. L’été est particulièrement propice aux fêtes du vin et de nombreux villages et villes organisent des festivités.

JPEG Vignes dans la plaine d’Alsace / Ministère des Affaires étrangères. Photo F. de La Mure

Il est possible de rejoindre Strasbourg depuis Paris en TGV, en seulement 1h50.

Crédit photo logo : Jérôme Dorkel / Strasbourg Eurométropole

Modifié le 31/07/2017

Haut de page