Suède : principe de transparence

D’après une enquête réalisée par Dagens Nyheter (DN), plus de la moitié des institutions suédoises ne respectent pas le principe de transparence. Selon ce principe fondamental de la démocratie suédoise, tous les documents officiels, ainsi que toute requête envoyée par un particulier à une institution, sont publics et disponibles à la demande sous 75 heures. Or, l’enquête de DN montre que certaines institutions refusent de communiquer les documents ou ne respectent pas les délais impartis. « Il faut modifier les routines » conclut la ministre de la Justice interrogée à l’occasion.

Modifié le 27/09/2010

Haut de page