Terrorisme en Suède

La SÄPO (service de sureté de Suède) a raisons d’avertir le grand public à propos du relèvement historique du niveau d’alarme terroriste de 2 à 3 sur une échelle de 5, estime Magnus Norell dans le Svenska Dagbladet (chercheur spécialisé sur les questions de terrorisme). Les autorités suédoises ont dû arbitrer entre la transparence à l’égard des administrés et la confidentialité nécessaire aux opérations anti-terroristes. Dans le cas présent, l’expert explique qu’il est opportun de la part de SÄPO de faire comprendre aux activistes (terroristes potentiels) que la sécurité, et donc la difficulté pour ces derniers, sera substantiellement renforcée sans donner plus de détails.

Sur le même thème : revue de presse du 5 octobre 2010

Modifié le 05/10/2010

Haut de page