Une rentrée parlementaire mouvementée

La presse revient largement sur la « sortie » des Sverige Demokraterna qui, au cours de la cérémonie religieuse précédant l’ouverture de la session annuelle du Parlement (en présence, notamment, de la famille royale, du gouvernement), ont décidé de quitter la cathédrale à la suite des propos, jugés par eux « offensants », de l’évêque de Stockholm, Eva Brunne (« la seule au monde à être ouvertement lesbienne », précise Expressen. « L’évêque avait, au cours de son sermon, parlé de racisme et de xénophobie, ainsi que de la manifestation contre le racisme, à laquelle elle avait participé lundi soir. « Je suis très surprise », a déclaré Mme Brunne. » Il s’agissait d’une manifestation à caractère anti-raciste. En tant qu’évêque, je me dois, dans mes discours, de prendre position sur les principaux sujets qui concernent mon diocèse ». « Ce discours était dirigé contre notre parti », a estimé pour sa part le leader des Sverige Demokraterna, Jimmie Åkesson, dans Svenska Dagbladet. « Nous subissons en permanence les menaces de l’extrême gauche. Que l’évêque fasse référence, dans son sermon, à une manifestation organisée par cette mouvance politique constituait une véritable provocation  ».

Les principaux responsables politiques ont fait part de leur « indignation ». « C’est la plus grave atteinte à l’étiquette que j’ai jamais vue », estime un membre du parti chrétien-démocrate. « Ce n’était pas très malin de la part des SD », écrit pour sa part une éditorialiste d’Aftonbladet. « Cette sortie donne d’eux l’image d’un mouvement puéril, peu fiable et mal organisé ». Attention toutefois à ne pas donner aux Sverige Demokraterna des raisons de s’ériger en martyres de la démocratie, estime en substance l’analyste de Dagens Nyheter : « L’attitude de certains parlementaires qui refusent de rester dans le même bâtiment que les députés d’extrême droite, ou de s’asseoir à côté d’eux à la cantine, me semble être, à cet égard, particulièrement contreproductive ».

Modifié le 06/10/2010

Haut de page